Menu

Des astuces pour un beau parquet

0 Comments


Une fois le parquet posé, qui n’a pas envie de conserver toute sa beauté pour de longues années ? Dans ce nouvel article, vous trouverez nos quelques astuces et conseils pour entretenir facilement votre parquet. Des gestes simples pour qu’il reste toujours magnifique ou pour lui rendre sa luminosité et son aspect chaleureux des premiers jours.

Plusieurs types de parquet

Commencez d’abord par vous interroger sur la nature du revêtement de votre sol et sa finition.

Le parquet stratifié se reconnaît grâce à ses motifs qui se répètent sur plusieurs lames. Le parquet contrecollé est en fait une superposition de plusieurs couches de bois. Le parquet massif est, lui, créé à partir d’un seul type de bois.

Utilisez maintenant vos sens de la vue et du toucher pour identifier la finition de votre plancher et en savoir plus sur la façon d’entretenir votre nouveau parquet.

Si le parquet est ciré ou huilé, en passant votre main au sol, vous constaterez qu’il est doux au toucher, on peut sentir sa texture. Quand on le regarde, on voit que son aspect est peu brillant, surtout s’il n’est pas récent, car les huiles et les cires ternissent le bois avec le temps.

Déposez une goutte d’eau sur le parquet et observez. Si l’eau forme une tache et est ensuite absorbée rapidement, vous avez un parquet ciré.

Le parquet vitrifié (appelé aussi parquet verni) est quant à lui brillant et lisse. Il accroche un peu au toucher, d’autant plus qu’il prend les rayures avec le temps.

Si l’eau glisse ou reste en surface, c’est bien un parquet vitrifié.

Notez que de nos jours, il existe des parquets vernis peu brillants, d’un aspect satiné ; il devient alors difficile de faire la différence. En cas de doute, il vaut toujours mieux s’adresser à un professionnel.

Nettoyer fréquemment

En général, il est conseillé d’entretenir un parquet à sec, toutes les semaines, quel que soit le type de finition, histoire de bien le dépoussiérer. Le mieux est de s’aider d’un aspirateur équipé d’une brosse spécialement conçue pour les parquets.

De temps en temps, vous pouvez passer une serpillière humide sur le sol.

Pour chaque finition, les techniques pour laver votre parquet sont à adapter. On ne détache pas un parquet huilé de la même façon qu’un parquet verni.

Comme l’eau est à éviter au maximum, si de l’eau s’est incrustée, appliquez quelques gouttes d’huile de lin sur un tissu. Faites pénétrer l’huile et laissez sécher. Cirez à la cire blanche avec quelques gouttes d’huile de lin, puis lustrez au chiffon doux.

Pour les taches tenaces, utilisez une éponge non abrasive imbibée d’eau savonneuse (eau + savon noir).

Et si les taches sont des taches de gras, la terre de Sommières ou le talc se révéleront être les meilleures solutions. Dispersez-en sur le sol, placez un papier absorbant ou papier buvard par-dessus et passer un fer à repasser chaud.

La finition vernie rend les parquets imperméables et résistants. Pour ne pas endommager ce film protecteur, passez le balai microfibre humide avec un produit spécial pour parquets vernis deux fois par mois au maximum.

Pour supprimer des taches grasses, utilisez un peu de vinaigre blanc sur une éponge non abrasive ou sur un chiffon humide. Frottez doucement. Rincez et puis essuyez.

Si ce sont des taches persistantes, essayez un peu d’alcool à 70 degrés légèrement dilué sur un chiffon doux.

À l’occasion, rénover votre parquet

Après l’avoir lavé et dépoussiéré, pour finir de bien entretenir votre parquet, il est important de bien le lustrer minutieusement à la main.

L’huile de lin fait des merveilles sur les parquets cirés. On peut également utiliser de la cire d’abeille qu’on étale en mouvements circulaires.

De l’huile pour parquet ou des produits spéciaux existent dans le commerce pour lui redonner de l’éclat.

Il est aussi possible d’utiliser de l’huile de lin pour les parquets vitrifiés.

Néanmoins, après quelques années d’utilisation, le plancher vieillit. Afin qu’il retrouve toute sa beauté, il faudra rénover son parquet entièrement.

Appelez un spécialiste pour analyser l’état de vos sols. La rénovation sert, entre autres, à remettre en état les lames qui sont abîmées.

Le ponçage du parquet : des résultats bluffants à coup sûr

Le bois est une matière organique et absorbante ; avec le temps et malgré tous nos efforts pour entretenir notre parquet, des auréoles apparaissent, des taches restent incrustées, des trous se sont même parfois formés.

Dès lors que le revêtement de sol devient trop abîmé, on peut le poncer soi-même ou faire appel à une entreprise qui a l’habitude de réaliser ce type de mission.

Poncer votre parquet permettra d’éliminer toutes les salissures. Notez que seuls les parquets massifs ou en bois contrecollé pourront être poncés, contrairement aux revêtements en stratifié.

Le ponçage d’un parquet en bois va donner une nouvelle vie à vos sols, et si vous aviez envie de changement dans votre intérieur, c’est le moment. Car c’est en effet lors de cette étape de suppression de la couche abîmée qu’il est possible d’envisager une nouvelle teinte pour ses sols.

Pour décaper un parquet :
1. Utilisez un décapant chimique et étalez-en une couche épaisse sur une surface carrée d’environ 50 cm de côté.
2. Laissez agir le temps indiqué sur le pot (en général un bon quart d’heure).
3. Avec une spatule en bois, enlevez la couche de vernis, soyez attentif à ne pas donner de coups dans le bois.
4. Laissez sécher plusieurs heures.
5. Enlevez les résidus en nettoyant le sol avec une brosse à main.

Une fois que l’ancien revêtement a disparu, vous pourrez passer au rebouchage des éventuels trous et à sa nouvelle vitrification.

Vous pouvez également faire appel à un professionnel comme Entretien06 pour le ponçage de votre parquet.

L’entretien du parquet, ce n’est pas sorcier au final, il suffit juste de savoir lequel vous traitez pour utiliser les bons produits.
Si vous en prenez soin, il gardera toute sa splendeur durant de longues années.